Dialogue avec esmarelda la sorcière

Poème publié(e) par hagakure
Poeme > Poème > Dialogue avec esmarelda la sorcière
27 Sep 2010 à 21:12 Dialogue avec esmarelda la sorcière

hagakure

PACA, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 96
Commentaires: 437
Votes reçus: 23
Votes distribués: 1
Inscription: 2010-07-03
Bloquer
Elle parlait toujours très lentement
avec sa voix roque
et son long cou d'ébène
j'crois pas qu'elle ait jamais fumé
moi, j'ai toujours la clope au bec
Je suis allé la revoir un jour
je savais pas trop pourquoi.
Elle a commencé à parler
"Marc Selkis, cela fait bien longtemps, pourquoi donc viens tu me voir?
- A toi de me le dire Esmarelda, c'est toi la voyante non?
- Tu as raison. Oui, oh oui tu as raison. Tu écris autant qu'avant n'est-ce pas? Mais tu te fais lire maintenant. Est- ce que cela apporte à ton égo de te savoir reconnu?
- Tu connais déjà la réponse n'est-ce pas?
- oui, oh oui je la connais. Tu te moque bien d'être reconnu Marc Selkis, ce qui est important pour toi, c'est de laisser ta trace.
- Que veux tu dire Esmarelda?
- Tu le sais bien. Oh oui tu le sais. Dès le moment où une seule personne pose ses yeux sur un de tes écrits, il fais parti d'elle, de son patrimoine. Et elle le transmettra à ses enfants, même sans le savoir. Oui, oh oui, tu fais déjà parti d'elle Marc Selkis.
- De qui parles tu?
- De celle que tu es venu chercher.
- Je suis venu uniquement pour toi. Pour qui d'autre?
- Tu le sais déjà, oh oui tu le sais. Mais il faut seulement que tu l'acceptes. Tu rêves toujours de ton fils n'est-ce pas?
- Chaque jour oui. As-tu de ces nouvelles
- Il sera un homme si vif, oh oui il sera vif. Un guerrier rare. Ce sera à toi de lui indiquer la voie Marc Selkis, de lui montrer comment dompter le feu qui se trouve dans vos veines
- Encore vaudrait-il que je parvienne à dompter le mien...
- Tu y arriveras, oh oui tu y arriveras. Cela passera par du sang et des larmes, mais tu y arriveras.
- Vieille folle! J'en ai assez entendu.
- A bientôt Marc Selkis, oh oui, oui, à très bientôt"
Je suis sorti de la caravane, L'air était frais. Je m'allumais une cigarette.
Sacré chamane, toujours aussi folle. Mais bon, j'avais ce que je voulais...
Poeme publié 27 Sep 2010 à 21:12
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
28 Sep 2010 à 15:37 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

hagakure

PACA, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 96
Commentaires: 437
Votes reçus: 23
Votes distribués: 1
Inscription: 2010-07-03
Bloquer
:(:(
Poeme publié 28 Sep 2010 à 15:37
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
28 Sep 2010 à 15:43 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

lerimailleur

Ile de France, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 124
Commentaires: 5194
Votes reçus: 294
Votes distribués: 222
Inscription: 2010-06-21
Bloquer
Citation du message publié par hagakure

Elle parlait toujours très lentement
avec sa voix roque
et son long cou d'ébène
j'crois pas qu'elle ait jamais fumé
moi, j'ai toujours la clope au bec
Je suis allé la revoir un jour
je savais pas trop pourquoi.
Elle a commencé à parler
"Marc Selkis, cela fait bien longtemps, pourquoi donc viens tu me voir?
- A toi de me le dire Esmarelda, c'est toi la voyante non?
- Tu as raison. Oui, oh oui tu as raison. Tu écris autant qu'avant n'est-ce pas? Mais tu te fais lire maintenant. Est- ce que cela apporte à ton égo de te savoir reconnu?
- Tu connais déjà la réponse n'est-ce pas?
- oui, oh oui je la connais. Tu te moque bien d'être reconnu Marc Selkis, ce qui est important pour toi, c'est de laisser ta trace.
- Que veux tu dire Esmarelda?
- Tu le sais bien. Oh oui tu le sais. Dès le moment où une seule personne pose ses yeux sur un de tes écrits, il fais parti d'elle, de son patrimoine. Et elle le transmettra à ses enfants, même sans le savoir. Oui, oh oui, tu fais déjà parti d'elle Marc Selkis.
- De qui parles tu?
- De celle que tu es venu chercher.
- Je suis venu uniquement pour toi. Pour qui d'autre?
- Tu le sais déjà, oh oui tu le sais. Mais il faut seulement que tu l'acceptes. Tu rêves toujours de ton fils n'est-ce pas?
- Chaque jour oui. As-tu de ces nouvelles
- Il sera un homme si vif, oh oui il sera vif. Un guerrier rare. Ce sera à toi de lui indiquer la voie Marc Selkis, de lui montrer comment dompter le feu qui se trouve dans vos veines
- Encore vaudrait-il que je parvienne à dompter le mien...
- Tu y arriveras, oh oui tu y arriveras. Cela passera par du sang et des larmes, mais tu y arriveras.
- Vieille folle! J'en ai assez entendu.
- A bientôt Marc Selkis, oh oui, oui, à très bientôt"
Je suis sorti de la caravane, L'air était frais. Je m'allumais une cigarette.
Sacré chamane, toujours aussi folle. Mais bon, j'avais ce que je voulais...

Ca me rappelle ce dialogue entre deux voyantes :
-comment vais-je ?
-comme je le vois...

Cordialement.

Lerimailleur
Poeme publié 28 Sep 2010 à 15:43
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
28 Sep 2010 à 15:45 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

TheShe-wolf

Rhône Alpes, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 156
Commentaires: 4839
Votes reçus: 276
Votes distribués: 0
Inscription: 2010-06-14
Bloquer
"- Encore vaudrait-il que je parvienne à dompter le mien...
- Tu y arriveras, oh oui tu y arriveras. Cela passera par du sang et des larmes, mais tu y arriveras."

Certaines choses sont tellement évidentes, parfois, qu'on ne les voit même pas...Besoin que quelqu'un d'extérieur nous dise le pourquoi...

En tous cas, douter de toi, rien de plus normal...On en est tous là...Mais n'aies pas de doute pour arriver à dompter le feu des veines de ton enfant...Vous êtes du même sang...

Toujours bien écrit...Ces moments de doutes, ces moments de l'ordinaire...Toujours avec la force du ressenti...

Mes amitiés

La louve
Poeme publié 28 Sep 2010 à 15:45
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
29 Sep 2010 à 09:39 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

hagakure

PACA, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 96
Commentaires: 437
Votes reçus: 23
Votes distribués: 1
Inscription: 2010-07-03
Bloquer
Citation du message publié par TheShe-wolf

"- Encore vaudrait-il que je parvienne à dompter le mien...
- Tu y arriveras, oh oui tu y arriveras. Cela passera par du sang et des larmes, mais tu y arriveras."

Certaines choses sont tellement évidentes, parfois, qu'on ne les voit même pas...Besoin que quelqu'un d'extérieur nous dise le pourquoi...

En tous cas, douter de toi, rien de plus normal...On en est tous là...Mais n'aies pas de doute pour arriver à dompter le feu des veines de ton enfant...Vous êtes du même sang...

Toujours bien écrit...Ces moments de doutes, ces moments de l'ordinaire...Toujours avec la force du ressenti...

Mes amitiés

La louve

Pour être franc, ce qui est un peu ma marque de fabrique depuis que je suis né, je doute moins de moi que de la justice de mon pays. Merci pour tes mots la louve. Bien à toi. H
Poeme publié 29 Sep 2010 à 09:39
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
29 Sep 2010 à 09:54 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

TheShe-wolf

Rhône Alpes, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 156
Commentaires: 4839
Votes reçus: 276
Votes distribués: 0
Inscription: 2010-06-14
Bloquer
Citation du message publié par hagakure


Pour être franc, ce qui est un peu ma marque de fabrique depuis que je suis né, je doute moins de moi que de la justice de mon pays. Merci pour tes mots la louve. Bien à toi. H

Et tu as bien raison...La justice est un vain mot...;)

Voici les paroles d'une chanson de Cali...Le vrai père :

ainsi tout droit de visite m'est ôté
Votre justice a tranché
Mon âme mon coeur je ne verrai donc plus mon bébé
comme on le voudrait

Je sais nous n'avons jamais atteint des sommet
je sais nous nous regardions doucement sombrer
Impossible de caresser à nouveau les cheveux de mon petit homme
D'embrasser son ventre dodu et lisse comme une pomme

Je sais tu ne supportais plus mes mains sur ton corps
Je sais tu n'étais plus très loin de souhaiter ma mort
Impossible de garder sur moi son odeur
Comme un précieux trésor
Et je cherche partout mon bébé son odeur
Peut-être suis-je déjà mort

Je sais tu m'as haï en silence toutes ces années
Je sais tu me méprisais , tu me maudissais
Je te dégoûtais je le sais , je sais

Apprête-toi donc à recevoir tous ces cadeaux recommandés
Une à une les partie de mon anatomie
Une jambe et puis l'autre et puis un bras et caetera
Mon meilleur ami se chargera de terminer la besogne pour moi
Quand il sera en âge mon amour n'aurra plus
Qu'à reconstituer ce puzzle
Pour reconnaître enfin son vrai père


Je n'ai pas trouvé de vidéo valable...désolée...

Belle journée à toi

Mes amitiés, H

La louve
Poeme publié 29 Sep 2010 à 09:54
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
29 Sep 2010 à 10:01 Re: Dialogue avec esmarelda la sorcière

hagakure

PACA, FR
Message privé
Usager Supprimé
Poèmes publiés: 96
Commentaires: 437
Votes reçus: 23
Votes distribués: 1
Inscription: 2010-07-03
Bloquer
Citation du message publié par TheShe-wolf


Et tu as bien raison...La justice est un vain mot...;)

Voici les paroles d'une chanson de Cali...Le vrai père :

ainsi tout droit de visite m'est ôté
Votre justice a tranché
Mon âme mon coeur je ne verrai donc plus mon bébé
comme on le voudrait

Je sais nous n'avons jamais atteint des sommet
je sais nous nous regardions doucement sombrer
Impossible de caresser à nouveau les cheveux de mon petit homme
D'embrasser son ventre dodu et lisse comme une pomme

Je sais tu ne supportais plus mes mains sur ton corps
Je sais tu n'étais plus très loin de souhaiter ma mort
Impossible de garder sur moi son odeur
Comme un précieux trésor
Et je cherche partout mon bébé son odeur
Peut-être suis-je déjà mort

Je sais tu m'as haï en silence toutes ces années
Je sais tu me méprisais , tu me maudissais
Je te dégoûtais je le sais , je sais

Apprête-toi donc à recevoir tous ces cadeaux recommandés
Une à une les partie de mon anatomie
Une jambe et puis l'autre et puis un bras et caetera
Mon meilleur ami se chargera de terminer la besogne pour moi
Quand il sera en âge mon amour n'aurra plus
Qu'à reconstituer ce puzzle
Pour reconnaître enfin son vrai père


Je n'ai pas trouvé de vidéo valable...désolée...

Belle journée à toi

Mes amitiés, H

La louve

Beau texte. Moi j'aime bien la chanson de Riban "Demain". Bon je décroche. Bonne journée à toi.
Poeme publié 29 Sep 2010 à 10:01
+ 1 Vote | Inapproprié? | Citer | Publier un commentaire à ce poème
 
Instruction pour partager ce poème.
Copier et coller le code suivant dans votre blog, site, email ou messagerie instantanée.
Publier un commentaire à ce poème
Message:

Ajouter une photo Ajouter une vidéo
Inscription sur Je Poeme | Conditions d'utilisation | Règles de confidentialité | FAQ | Contact © JePoeme.com, Tous droits réservés